Avocat permis de conduire
8 années d'expertise au service du Droit Routier
Etude Gratuite de votre dossier
Déterminons ensemble la meilleure stratégie pour vous permettre de reconduire rapidement
Interventions sur tout le territoire français
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier...
Corse et DOM : Martinique, Guadeloupe, Guyane, Ile de la Réunion...
Cabinet CJJF Isocrate
Cabinet expert du permis de conduire à points : l'alternative aux Grands Cabinets parisiens, au tarif "province".

Maître Guilhaume : Avocat Expert du Permis de Conduire

Votre Permis de Conduire a perdu tout ou partie de ses points, vous souhaitez les récupérer ? rapidement de préférence ?


NOUS MAÎTRISONS CES PROCEDURES : ADMINISTRATIVES & PENALES

C'est notre métier d'avocat du droit routier et du permis de conduire à points !

La spécialité "droit de l'automobile" ou, "droit du permis de conduire", ou encore "droit du permis à points" ne fait pas partie de la nomenclature officielle des Barreaux.

Nul ne peut donc s'en prévaloir !

CONTENTIEUX PENAL & ADMINISTRATIF DU PERMIS A POINTS
ANALYSE DES DOSSIERS ET CONSEILS,
GRATUITS et sans engagement
Contentieux engagé avec honoraires fixés par convention préalable.

Le Cabinet CJJF - Maître Georges Guilhaume

8 années d'expertise dans le contentieux du permis de conduire, au service du droit routier.
L'alternative aux GRANDS cabinets parisiens, en droit automobile, pour l'ensemble du territoire français,
au tarif province
.


Record de vitesse établi par Maître Georges GUILHAUME, avocat en droit routier.


Le lundi 12 décembre 2011, une procédure est enregistrée au greffe du Tribunal administratif de BORDEAUX contre une décision ministérielle, modèle 48 SI, qui invalidait un permis de conduire.

Trois jours plus tard, le jeudi 15 décembre 2011, en raison de la pertinence des arguments présentés, le ministère veut éviter le procès.

Il retire alors la décision attaquée et restitue, immédiatement, le permis.

Le vendredi 16 décembre 2011, l’avocat reçoit la nouvelle par télécopie et informe son client qu’il peut définitivement reconduire, avant même qu'il n'ait eu le temps de rendre son permis.

Toutes les actualités du Cabinet.

Conseils qui font la différence

  • MISE EN GARDE, contre les « laisser-passer » et autres « attestations » dites, de l’avocat Le conducteur dont le permis a été « annulé » (en réalité, invalidé par décision ministérielle 48 SI), ne peut être autorisé à reconduire, parce qu’il a engagé une action en annulation devant le juge administratif... En savoir plus sur ces « laisser-passer » ou « attestations ».
    Conseil n°3,
  • Permis de conduire à 6 ou à 12 points, CHAQUE POINT EST IMPORTANT ! Ne les perdez pas inutilement... Arrêtés ou pas, ne signez jamais un procès-verbal, sans prendre conseil ; c'est votre droit, le plus absolu ! Le conseil est gratuit et sans engagement. Dans bien des cas, il existe une solution ; rien n'est jamais évident !  
    Conseil n°2,
  • En cas d'interception par les forces de l'ordre, il est impératif de : ne RIEN accepter, ne RIEN signer, ne RIEN écrire sur le procès-verbal et ne RIEN payer. Sans l'avis préalable d'un avocat. Nul ne peut vous y obliger, il ne faut surtout pas céder à la pression ; c'est primordial ! Il faut aussi éviter le piège qui consiste à vous inviter à cocher, sur le procès-verbal, la case ainsi libellée : “ il ne reconnaît pas l’infraction ” et à vous faire signer le document. Dans ce cas également, il faut refuser catégoriquement de signer, d’écrire ou de cocher quoi que ce soit et contacter votre avocat. La phrase classique : " ça aggrave votre cas " est mensongère !
    Conseil n°1,

Rôle de l'avocat expert du permis de conduire

Définir avec vous la meilleure stratégie pour vous permettre de reconduire rapidement, grâce à une étude gratuite de votre dossier.


Notre cabinet, expert du permis à points, se distingue des nombreux autres, essentiellement parisiens, qui traitent du droit routier, parce qu’il n’est pas généraliste en droit automobile.

Ainsi, pour plus d’efficacité et d’efficience, nous traitons uniquement, deux catégories de problèmes, s’agissant :
  • D’une part, du contentieux du permis à points, c’est-à-dire, des retraits et de l’invalidation des permis de conduire, par décision ministérielle 48 SI, sur l’ensemble du territoire national DOM compris ; ce qui est rendu possible par le caractère écrit de la procédure.
  • D’autre part, du contentieux pénal, des délits et des infractions routières (Composition pénale, CRPC, c’est-à-dire Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité, tribunaux de police et de proximité, tribunal correctionnel, Cours d’appel), mais, uniquement sur un rayon d’environ 200 km depuis notre siège à Bordeaux. Seule la proximité est un gage de réussite, lorsque la procédure est orale.

Ce qui nous permet de suivre de très près l’évolution du droit de la route et d’innover, tout en limitant les honoraires proposés.
Les autres cabinets, généralistes en droit de la circulation routière, traitent aussi des conflits avec les assurances, les garagistes, les auto-écoles, les inspecteurs du permis. Ils traitent des accidents de la route, de l’indemnisation des blessés, et, bien d’autres choses vers lesquelles nous refusons de nous dispenser.

Les divers groupuscules (SOS et compagnie et autres sauvez-moi…) forment naturellement une catégorie à part, qui présente surtout, le risque évident d’un paiement sans la moindre contrepartie et la disparition, pure et simple, de tout 'interlocuteur. (Ces fausses associations apparaissent et disparaissent, dans d'autres domaines du droit ; c'est un fléau).

Notre cabinet présente également la particularité d’offrir une analyse préalable, gratuite et sans engagements de chaque cas particulier. Les conseils en optimisation de chaque situation au regard du permis à points sont assi gratuits et sans engagement.

Cette analyse est toujours assurée par un avocat chevronné, qui suivra ensuite personnellement le contentieux éventuel et sera l’unique interlocuteur du client. Ce n’est jamais un vague juriste, qui renseigne, voire un commercial.

Notre cabinet n’engage aucun contentieux, sans la signature d’une convention, qui fixe l’étendue de la mission et le coût des honoraires, qui sont calculés au plus juste et fixés définitivement.

Bien évidemment, nous sommes la cible de ceux qui pensent que les conducteurs qui perdent des points sont de chauffards que nous remettons en circulation.

Notre cabinet répond à ces critiques, en rappelant que la France est un état de droit, et que l’avocat, en droit routier, reste un mandataire de justice, qui ne fait que mettre sa science, du droit de la circulation routière, et sa parfaite connaissance du Code de la route, au service de ceux qui ont perdu, ou qui risquent de perdre, leur droit de conduire un véhicule automobile et, le plus souvent, par voie de conséquence, leur travail.

Si son métier consiste à traquer les fautes (que certains appellent improprement « failles », mais qui ne sont jamais que le non-respect des droits du conducteur concerné), grâce à sa connaissance du Code de la route et des procédures judiciaires, qui doit être parfaite, l’avocat ne fait pas les lois et ne restitue pas les permis de conduire invalidés ou annulés.

C’est le juge, et lui seul, qui décide, par simple application de la loi, de restituer les droits à la conduite automobile.

Le seul responsable, c’est celui qui ne respecte pas les droits des conducteurs et qui, par ses fautes, ou ses erreurs, justifie donc, et rend nécessaire, l’intervention de l’avocat permis à points et pénaliste du droit routier.

Interventions sur tout le territoire national

Notre Cabinet intervient sur la France métropolitaine, Corse, DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion) pour vous assurer une défense efficace, quel que soit votre lieu de résidence


P
rocédure Administrative

La procédure administrative est écrite, ce qui permet au Cabinet d'intervenir SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL, DOM COMPRIS.

P
rocédure Pénale

Notre cabinet intervient dans le domaine de la circulation routière, avec le concours d'avocats partenaires, rompus à ce type de contentieux ; agissant toujours sous notre responsabilité, c'est à dire avec une stratégie définie  surtout en termes de permis à points.

La procédure pénale est orale (Barème de prix, voir fin de page). La représentation du prévenu est donc assurée, devant la juridiction pénale, dans un rayon de 200 km autour de bordeaux et sur Paris : pour les autres régions nous vous invitons à nous préciser votre lieu de résidence.
   
Amiens (Aisne, Oise, Somme) ; Bastia (Corse-du Sud, Haute-Corse) ; Besançon (Doubs, Jura, Haute-Saône, territoire de Belfort) ; Bordeaux (Dordogne, Gironde, Lot-et-Garonne) ; Caen (Calvados, Manche, Orne) ; Cergy-Pontoise (Seine-Saint-Denis, Val-d’Oise) ; Châlons-en-Champagne (Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne) ; Clermont-Ferrand (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme) ; Dijon (Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne) ; Grenoble (Drôme, Isère, Savoie, Haute-Savoie) ; Lille (Nord, Pas-de-Calais) ; Limoges (Corrèze, Creuse, Haute-Vienne, Indre) ; Lyon (Ain, Ardèche, Loire, Rhône) ; Marseille (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône) ; Melun (Seine-et-Marne, Val-de-Marne) ; Montpellier (Aude, Hérault, Pyrénées-Orientales) ; Nancy (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges) ; Nantes (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée) ; Nice (Alpes-Maritimes, Var) ; Nîmes (Gard, Lozère, Vaucluse) ; Orléans (Cher, Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) ; Pau (Gers, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées) ; Paris (Paris) ; Poitiers (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne) ; Rennes (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan) ; Rouen (Eure, Seine-Maritime) ; Strasbourg (Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin) ; Toulouse (Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Lot, Tarn, Tarn-et-Garonne) ; Versailles (Essonne, Yvelines et Hauts-de-Seine). …